Les bienfaits des soins

Beauté par la santé

Le plus de BBSPA!
Face à un patient, il faut savoir s’engager, puiser assez d’énergie pour le « tirer » de sa difficulté de santé ! Le patient vous confiant son corps, il faut en prendre le plus grand soin.

Nous vous proposons ainsi des soins et massages thérapeutiques, pour un soulagement rapide, effectues par un kinésithérapeute diplômé, M. Mamadou Lamine KEITA, rééducateur D.E. (CHU-NECKER-Enfants malades PARIS).

Aussi, diverses massothérapies prodiguées par un personnel rompu à différentes techniques, débouchant sur le souci d’une prise en charge optimum des patients sur le plan gymnique personnalisé afin de donner plus de raffermissement au corps du patient.

  • PEDICURE MEDICALE
    • Durillon plantaire
    • Pieds d’athlète
    • Mycose
    • Ongles incarnés
    • Œil de perdrix
  • PODOLOGIE (Déformation plantaire)
  • PHYSIOTHERAPIE (Electrostimulation)
    • ULTRA-SON
    • I.R.
  • REEDUCATEUR FONCTIONNEL
  • KINESITHERAPIE DES AFFECTIONS
    • Ostéo articulaires
    • Neuromusculaires
    • Pré et post natales périnéales
  • GYMNASTIQUE ORTHOPEDIQUE
    • Scoliose
    • Cyphose
    • Hyperlordose

MASSAGE KINESITHERAPEUTE

Le masseur-kinésithérapeute réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes de massage et de gymnastique médicale, dans le but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Lorsqu’il agit dans un but thérapeutique, le masseur-kinésithérapeute exerce sur prescription médicale.

Quelles sont les principales activités?
Travaillant en étroite collaboration avec l’équipe médicale et l’équipe soignante, le « kiné » établit un bilan qui comprend notamment le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de rééducation, ainsi que le choix des actes qui lui paraissent les plus appropriés. En effet, il fait appel à de nombreuses techniques : massages, mouvements de gymnastique à l’aide d’appareils, de poids… Il peut aussi utiliser l’eau, la chaleur, le froid ou les ultrasons.
Le masseur-kinésithérapeute peut aussi intervenir dans le domaine du sport, de la prévention, de la remise en forme (relaxation, massages) et de la thalassothérapie (balnéothérapie, hydrothérapie, etc…).

Le métier de masseur-kinésithérapeute s’exerce aussi bien à l’hôpital qu’en clinique, en maison de retraite ou en cabinet de ville.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires?
Une bonne résistance physique est requise pour manipuler les patients, répéter des exercices de rééducation ou réaliser des massages.

Le masseur-kinésithérapeute doit être en mesure de choisir les techniques appropriées et les soins adaptés aux besoins de la personne, en respectant les protocoles d’hygiène et les règles de bonnes pratiques.

À l’écoute de ses patients et de leur entourage, il crée une relation de confiance : un bon relationnel est donc indispensable.

LES ALGUES

La mer, notre réservoir de vie...
La mer est un immense réservoir de vie constitué de plus de 500 000 espèces aquatiques et 25 000 algues, dont moins de 30 espèces sont exploitées aujourd'hui.
La mer et les algues, à l'origine de la vie...
Les océans et les mers recouvrent les trois-quarts de la surface de la terre. Cette eau, omniprésente et essentielle, est à l'origine de la vie sur terre. Il est admis aujourd'hui que les premières cellules vivantes sont nées dans la mer il y a environ 3 milliards d'années, sous la forme d'algues bleues unicellulaires, qui ont permis ensuite à la vie de se développer.
De nos jours, les algues ont un impact écologique énorme, car elles produisent environ le tiers de l'oxygène que nous respirons. Quant à l'eau de mer, sa composition présente des analogies étonnantes avec notre milieu intérieur, qui ont fait dire au scientifique René Quinton que « notre organisme n'est qu'un aquarium marin, dans lequel baignent quelques milliards de cellules ».
Les algues ont un potentiel actif immense...
En se nourrissant des richesses de l'océan, les algues concentrent jusqu'à 50 000 fois les propriétés du milieu marin et peuvent contenir dans leurs tissus mille fois plus d'iode, cent fois plus de calcium et dix fois plus de magnésium et de cuivre qu'une plante terrestre.

LE HAMMAM

Bain de vapeur
Tout massage oriental est traditionnellement précédé d’une séance de hammam de 20 minutes environ. Situé dans un espace clos avec fenêtre, ce bain de vapeur additionnée d’huiles essentielles de pin ou d’eucalyptus a pour objectifs, grâce à sa chaleur et à son humidité, de décontracter les muscles, de favoriser l’élimination des toxines, d’ouvrir les pores de la peau, et de détendre, aussi bien sur le plan physique que mental. Cette étape est importante dans le protocole du massage : elle le prépare.


Le gommage
Le gommage ou exfoliation sert à débarrasser la peau des cellules mortes qui s’accumulent à la surface et l’empêchent de respirer.
En effet, les cellules de notre peau se multiplient, meurent et se renouvellent. Le gommage accélère ce phénomène naturel en stimulant la régénération cellulaire et la micro-circulation sanguine de surface. La peau retrouve sa souplesse et sa douceur.
Rituel au Rhassoul
Le rhassoul est une argile naturelle originaire de l’Atlas au Maroc. 100 % naturel il est utilisé pour le corps et les cheveux et particulièrement recommandé pour les peaux sensibles et allergiques: en gommage ou masque nourrissant, le rhassoul donne du volume aux cheveux fins, permet de se débarrasser des pellicules, régule la sécrétion de sébum pour les cheveux gras, resserre les pores…
Agissant comme un buvard, le rhassoul fixe et absorbe les particules de graisse et d’impuretés, les cellules mortes et les poussières qui seront éliminées avec l’eau de rinçage. Composé de silice, magnésium, fer, aluminium et calcium le Rhassoul a une action lavante tout à fait différente de celle d’un shampoing ou savon. Ses effets : tenseur, raffermissant, adoucissant, purifiant, désincrustant. De plus il donne un gonflant étonnant aux cheveux.
Le mieux est d’appliquer le rhassoul au hammam après un gommage au savon noir qui aura préparé la peau à la purification. On l’applique en masque sur le visage et toute partie du corps à traiter où il agira comme un peeling doux qui purifie et lisse la peau. Une fois que le rhassoul est sec on le rince à l’eau tiède.
La peau est douce, lisse, éclairci et débarrassée de ses impuretés.

LES MASSAGES


Etymologiquement parlant, masser vient entre autres de l’arabe mass, qui signifie pétrir, palper, presser.
Après quelques minutes de repos hors du hammam, le massage peut démarrer.
Il se pratique sur la peau nue, le masseur utilisant de l’huile d’argan chaude.
Le massage oriental se fait des pieds à la tête, en suivant le tracé musculaire.
Il alterne malaxages, pétrissages, lissages. Sentant sous ses mains expertes les noeuds et tensions musculaires, le masseur insiste sur les zones douloureuses, en particulier au niveau du dos. Il travaille également autour du ventre, en dessinant avec ses mains des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre.
Il s’attarde enfin au niveau du plexus solaire et ouvre, par pressions, la cage thoracique. La séance se termine en général par quelques minutes de relaxation ponctuées par le traditionnel thé à la menthe rafraîchissant et digestif.

Les bienfaits du modelage oriental
Les techniques utilisées pour ce massage favorisent l’élimination des toxines, la décontraction et l’assouplissement des muscles. En fait, le massage oriental vise essentiellement à apporter une détente musculaire pour favoriser un mieux-être général.
Particulièrement riche en acides gras essentiels, en vitamine E et en polyphénols, l’huile d’argan renforce les fonctions cellulaires et nourrit la peau qu’elle laisse douce et satinée.
Grâce aux antioxydants qu’il contient, le thé à la menthe draine les toxines libérées durant le massage et participe à la régénération de l’organisme.

EPILATION AU FIL ORIENTAL

Cette méthode d’épilation qui est appelée Khite en arabe et Fathla en égyptien, n’est pas couramment utilisée en Occident. Elle est l’une des plus anciennes méthodes d’épilation pour le corps et est surtout très populaire en Inde et au Moyen-Orient. L’épilation au fil est surtout utilisée pour enlever les poils à la racine. Les poils du visage sont les plus souvent éliminés par ce type d’épilation, en particulier dans la zone sourcilière. On peut également épiler la lèvre supérieure, le menton et les joues.

Description de l’épilation avec fil
Des rangées de trois à cinq mèches de poils errants sont retirées avec des torsions de fil de coton. Traditionnellement, le praticien tenait une extrémité du fil de coton dans ses dents et l’autre extrémité dans sa main gauche. La partie médiane du fil est passé à travers l’index et le médius de la main droite. Le praticien utilise ensuite cette boucle de fil pour la verrouiller dans une série de poils indésirables et les tire de façon à les retirer jusqu’à la racine de la peau.
De nos jours, des dispositifs sur mesure sont disponibles pour tenir le fil lors de la procédure. L’épilation au fil est très abordable, propre, précise et rapide. Cette méthode est considérée comme étant un peu moins douloureuse que l’épilation à la pince ou à la cire chaude.
Bien que l’épilation au fil soit utilisée principalement dans la zone du visage, elle fonctionne aussi sur les autres parties du corps telles que le nombril et les orteils. Par contre, l’on doit se rappeler qu’il s’agit d’un art complexe qui doit être effectué exclusivement par un praticien expérimenté et qu’il faut des mois pour atteindre la maîtrise. Une épilation exécutée par une personne inexpérimentée peut être très douloureuse.




Avantages de l’épilation avec fil
Ce type d’épilation est excellent pour le nettoyage des sourcils et des poils du visage. Les résultats peuvent être apparents de deux à quatre semaines. Cette méthode peu coûteuse est également effectuée très rapidement. Deux sourcils peuvent être épilés parfaitement en quinze minutes seulement. L’épilation au fil convient très bien aux personnes dont la peau est trop sensible pour l’épilation au laser ou à la cire. Les risques de réactions cutanées négatives sont aussi beaucoup moins élevés puisqu’aucun produit chimique n’est utilisé.


LA BALNEOTHERAPIE


Une pause forme aquatique prisée par les sirènes!
Pratique répandue depuis la Renaissance, la balnéothérapie était déjà prisée par le beau monde. Montaigne, himself, faisait de fréquents séjours aux eaux de Lucca en Italie... Désignant, à l'origine, l'ensemble des traitements thermaux, la balnéothérapie s'enrichit aujourd'hui d'eau de mer dans les centres de thalassothérapie et s'installe dans les spas, enrichie d'huiles essentielles... Les sirènes en mal de pauses aquatiques en raffolent!

Une immersion en apesanteur aquatique!
Si la balnéothérapie fait de nombreux adeptes, ce n'est pas un hasard, ni une fantaisie. Bien plus qu'une simple immersion dans le bien-être, cette pratique compte de nombreuses vertus. A commencer par un état de lâcher prise, tant recherché à notre époque frénétique. Explication du Dr Geffroy Jocelyne, médecin de rééducation fonctionnelle, au centre de thalassothérapie de Roscoff : "Quand on immerge un corps dans un liquide, celui-ci ne pèse plus qu'un 8ème de son poids." D'où sans doute, cette incroyable sensation de légèreté commune à tous les bains. "A cet effet de portage et de réassurance presque maternant, s'ajoute la passivité" complète le médecin. Dans un bain, s'abandonner est sans conteste l'activité la plus évidente. Là, il est (enfin) possible de se laisser porter.


Newsletter